Prestations thérapeutiques

En plus d’offrir une prise en charge médico-sociale globale des patients souffrant de maladies respiratoires, la LPNE soutient les professionnels de santé en leur offrant toute une palette de prestations pour améliorer le suivi, l’efficacité de la thérapie et le confort des patients.

La LPNE offre aux médecins et aux institutions de santé (EMS, hôpitaux) des services dans les domaines suivants :

  • Conseils sur le choix des appareillages thérapeutiques notamment en oxygénothérapie.
  • Instructions pour l’utilisation et le bon fonctionnement des appareils.
  • Suivi et évaluation de l’état de santé du patient grâce à la collecte régulière de données cliniques.
  • Organisation de colloques d’équipe et de réseau.
  • Soutien administratif (renouvellement des prescriptions, remboursement des soins, etc.).
  • Formation des professionnels.
CPAP

Pour chaque patient bénéficiant d’une thérapie CPAP, la LPN effectue un suivi systématique personnalisé et de qualité, par exemple avec une consultation annuelle coordonnée avec celle du pneumologue, en proposant autant de consultations que nécessaire pour assurer un confort optimal au patient et la meilleure observance possible, en effectuant des rendez-vous additionnels en cas de demande spécifique des prescripteurs.

Pour les pneumologues, la LPNE offre un soutien administratif pour le renouvellement des prescriptions. De plus, les protocoles sont régulièrement mis à jour pour que les demandes spécifiques aux pratiques de chaque pneumologue soient respectées.

Par ailleurs la LPNE dispose de matériel récent et des innovations technologiques, en particulier en ce qui concerne les interfaces. Les connaissances de l’ensemble de l’équipe sont mises à jour régulièrement pour que chaque patient ait le matériel qui lui convient.

Oxygène

L’oxygénothérapie est un domaine complexe avec de surcroît des avancées technologiques récentes qui ont considérablement fait évoluer les pratiques. Le choix du meilleur système, en particulier pour la déambulation, est régulièrement délégué à l’infirmière référente y compris par les spécialistes.

Concernant la collaboration avec d’autres institutions de soins comme les établissements médico-sociaux, l’infirmière référente de la LPNE est sollicitée régulièrement pour réaliser des formations auprès des professionnels assurant la prise en charge des patients insuffisants respiratoires.

VMAD et capnographies transcutanées à domicile

La ventilation mécanique à domicile (VMAD) est une thérapie d’assistance respiratoire utilisée pour rétablir des échanges gazeux adéquats au niveau de l’organisme en cas d’insuffisance respiratoire chronique hypercapnique (BPCO, syndrome obésité-hypoventilation, pathologies neuro-musculaires). Cette thérapie permet d’améliorer la qualité de vie de nombreux patients, qui peuvent ainsi continuer à évoluer au sein de leur environnement habituel. La VMAD participe ainsi à la réduction du nombre d’hospitalisations et des coûts de la santé. Le domaine de la VMAD est hautement technologique et spécialisé et requiert un niveau de compétences élevé. Les thérapeutes de la LPNE sont spécialement formés à cette thérapie et régulièrement évalués.

Ainsi, pour répondre à une demande en hausse de la part des pneumologues et assurer un suivi de qualité, la LPNE réalise des capnographies transcutanées au domicile du patient, pendant son sommeil. Cet examen permet d’avoir une mesure dynamique de la pression transcutanée en CO2; un rapport couplé aux données téléchargées du ventilateur est ensuite fourni au médecin.

Physiothérapie respiratoire

La physiothérapie et réhabilitation respiratoire, qui apporte des bénéfices considérables sur la qualité de vie et sur les coûts de santé chez les patients insuffisants respiratoires chroniques, est malheureusement encore sous-prescrite. La collaboration avec plusieurs médecins prescripteurs permet de faire profiter certains patients, adressés pour une autre thérapie, de cette prestation.

Lorsque le médecin du patient n’est pas pneumologue, le Docteur Clark, pneumologue et directeur médical du programme à la LPNE, prend contact avec le médecin prescripteur pour coordonner les examens nécessaires à un suivi selon les recommandations de la Société suisse de pneumologie.

Nouveautés 2016

Amélioration des rapports de consultation

De façon continue, les thérapeutes de la LPNE cherchent à optimiser les rapports pour les médecins prescripteurs de manière à faciliter les prises de décisions de ces derniers et leur permettre de gagner un temps précieux. Nous pouvons notamment citer, en 2016, les nouveautés suivantes :

  • Réalisation du « Sit To Stand test » pour tous les patients sous oxygène ou en réhabilitation à domicile : Ce test consiste à se lever et à s’asseoir d’une chaise sans accoudoirs autant de fois que possible en 1 min. Ce test est référencé dans de nombreuses publications et il vient d’être dernièrement validé par une étude scientifique comme étant d’une grande fiabilité. Ceci confirme la pertinence de notre choix de l’utiliser pour évaluer les patients; il est un des rares tests de performance particulièrement simple à mettre en oeuvre au domicile du patient.
  • Utilisation du questionnaire de qualité de vie VQ11 pour les patients BPCO bénéficiant du programme de réhabilitation respiratoire : Ce test explore les 3 composantes indispensables à une prise en charge globale : fonctionnelle, psychologique et sociale. Un score total supérieur à 22 est corrélé à une mauvaise qualité de vie. En plus de donner un score comparatif au fil des évaluations, ce questionnaire nous permet de proposer aux patients des interventions au plus proche de leurs besoins.
Augmentation des sollicitations par diverses institutions de santé

La LPNE est de plus en plus sollicitée par diverses institutions (EMS, hôpitaux, pharmacies, prestataires de soins à domicile…) pour réaliser des formations et pour pallier à des situations complexes. La LPNE est fière d’être régulièrement mobilisée pour son expertise et continuera à faire preuve de disponibilité et de réactivité.

Mise à disposition d’Eole pour les professionnels

Depuis 2016, les pneumologues et médecins peuvent solliciter l’accès au logiciel Eole. Ils peuvent ainsi consulter les dossiers de leurs patients ainsi que les rapports des consultations effectuées par les thérapeutes.

Un système d’«alerte» permet aux pneumologues d’aller voir en priorité les rapports où il est constaté, par les thérapeutes de la LPNE, une problématique nécessitant un regard médical. Bien entendu, des échanges téléphoniques sont réalisés entre les collabroateurs de la LPNE et les médecins prescripteurs pour les situations où attendre n’est pas possible.